Outsider Art Fair
En  Fr

Bill Traylor

Américain, XXe siècle.
Né en 1854 dans l'Alabama; mort en 1942 dans l'Alabama.


Un des classiques l'Art Brut américain, Bill Traylor est reconnu internationalement pour ses 1.200 dessins sur carton qu'il a produits en seulement quelques années (vers 1939-1942).

Bill Traylor naît esclave vers 1854 sur une plantation de l'Alabama dans le sud des Etats-Unis. Après l'abolition de l'esclavage une dizaine d'années plus tard, il reste sur la plantation avec sa famille. Il trouve plus tard un emploi dans une fabrique de chaussures mais il est renvoyé en raison d'un handicap. Sans emploi et sans-abri dans les rues de Montgomery, il trouve refuge la nuit dans les magasins du quartier afro-américain. Ses dessins sont remarqués par un artiste local, Charles Shannon, qui veut faire reconnaître son génie. Shannon a la bonne idée de réintroduire l'oeuvre de Traylor dans le monde de l'art à la fin des années 1970, alors qu'il y a un intérêt accru pour les artistes autodidactes.

Traylor dessine des scènes rurales et urbaines de la vie quotidienne en se basant à la fois sur ses souvenirs et son imagination. Que ce soit des portraits croqués sur le vif dans la rue ou des compositions plus complexes narrant selon l'artiste des «événements passionnants», les dessins de Traylor racontent des histoires d'une façon simple et structurée. Des hommes en haut-de-forme, des femmes gardant les poings sur les hanches, des chiens méchants, des ivrognes, des enfants, des mules entêtées et des querelles domestiques ont donné lieu à diverses interprétations critiques, des plus plausibles aux plus ridicules. Conçus pour un public simple de badauds et non pour des spécialistes d'art, les dessins de Traylor ont gardé toute leur part de mystère.

Jenifer P. Borum


Expositions individuelles sélectionnées

2013, Bill Traylor: Drawings from the Collections of the High Museum of Art and the Montgomery Museum of Fine Art, American Folk Art Museum, New York

2013, Traylor in Motion: Wonders from New York Collections, American Folk Art Museum, New York

Expositions collectives sélectionnées

2013, Great and Mighty Things: Outsider Art from the Sheldon and Jill Bonovitz Collection, Philadelphia Museum of Art

2006, Inner Worlds Outside, exposition itinérante, Sala de Exposiciones de la Fundacíon "La Caixa," Madrid; WhiteChapel Gallery, London; Irish Museum of Modern Art, Dublin

2005, Bill Traylor, William Edmondson and the Modernist Impulse, Studio Museum, Harlem

1982, Black Folk Art in America 1930-1980, Corcoran Gallery of Art, Washington, D.C.

Collections sélectionnées

Collection de l'Art Brut, Lausanne
American Folk Art Museum, New York
Museum of Modern Art, New York
Metropolitan Museum of Art, New York
Montgomery Museum of Art, Montgomery, Alabama
High Museum of Art, Atlanta

Bibliographie sélective

Sobel, Mechal, Painting a Hidden Life: The Art of Bill Traylor, Louisiana State University Press, Baton Rouge, 2009.

Sacred and Profane: Voice and Vision in Southern Self-Taught
 Art, ed. Carol Crown and Charles Russell, University Press of Mississippi, Jackson, 2007.

Inner Worlds Outside
, catalogue d'exposition, Fundacíon "La Caixa," WhiteChapel Gallery, Irish Museum of Modern Art & Ediciones El Viso, Madrid, 2006.

Bonsteel, Michael, Bill Traylor Drawings: From the Collection of Joseph H. Wilkinson, Chicago Office of Fine Arts, Chicago, 1988.

Livingston, Jane and John Beardsley, Black Folk Art in America, 1930 – 1980, University Press of Mississippi, Jackson, 1982.

  • Contactez
  • Outsider Art Fair on Facebook   Outsider Art Fair on Twitter   Outsider Art Fair on Instagram