Outsider Art Fair
En  Fr

Jon Serl

Américain, XXe siècle.
Né en 1894 à Orléans, New York; mort en 1993 dans la Californie.


Jon Serl peint des personnages grotesques et inquiets qui semblent à première vue être des cousins éloignés ​du courant expressionniste. Un examen plus attentif révèle cependant un véritable artiste marginal guidé par une vision singulière allant bien au-delà des préoccupations de style. Isolé du monde de l'art dans son désert californien, Jon Serl évoque des scènes de carnaval et de mascarades qui se déroulent en dehors des limites de l'espace et du temps.

Né Joseph Searls à New York dans une famille de théâtre itinérante, Jon Serl monte dès l'enfance sur les planches pour jouer des vaudevilles et voyage à travers l'Amérique. Il finit par s'installer en Californie, où il fait presque tous les métiers de l'industrie cinématographique et tient compagnie à des stars comme Clark Gable et Hedda Hopper. Il travaille également comme ouvrier agricole saisonnier. Après la Seconde guerre mondiale, Serl s'installe dans la ville de Lake Elsinore, dans le désert californien. D'abord poussé par la nécessité de décorer sa maison, Serl commence en 1949 à peindre, une activité à laquelle il se consacre jusqu'à sa mort survenue en 1993 à l'âge de 99 ans.

Serl utilise principalement de la peinture à l'huile sur des cartons récupérés, mais il invente aussi ses propres pigments. Peuplés de figures mystérieuses et inquiétantes, ses tableaux rappellent les spectacles de vaudeville de son enfance. Le peintre Serl est un metteur en scène faisant appel à un casting improbable de personnages et d'animaux animés par la colère, le désir, l'obsession, et l'exubérance. Rehaussées par des touches de pinceau vives et une palette imprévisible de tons ocres et pastels, ses compositions révèlent une certaine invention formelle.

A l'instar de plusieurs peintres autodidactes, Jon Serl a été une source d'inspiration et un modèle pour bien des artistes contemporains. Le peintre américain Sam Messer affirme que la découverte de Serl a transformé complètement sa pratique picturale et contribué à une renaissance personnelle. Messer a rendu hommage à son aîné dans une série de tableaux montrant l'influence libératrice qu'exercent souvent les créateurs autodidactes sur leurs camarades initiés au monde de l'art.

- Jenifer P. Borum


Expositions individuelles sélectionnées

1994, Jon Serl: One Man By Himself, Art Alliance Gallery, Riverside Art Museum, Riverside (Californie)

1981, Psychological Paintings: The Personal Vision of Jon Serl, Newport Harbor Art Museum, Newport Beach (Californie)

Expositions collectives sélectionnées

2013, Great and Mighty Things: Outsider Art from the Sheldon and Jill Bonovitz Collection, Philadelphia Museum of Art, Philadelphie

2012, Accidental Genius: Art From the Anthony Petullo Collection, Milwaukee Art Museum, Milwaukee

2004, Golden Blessings of Old Age, American Visionary Art Museum, Baltimore

1999, Aliens Among Us, Visionary Art Museum, Baltimore

1986, Muffled Voices: Folk Artists in Contemporary America, PaineWebber Art Gallery & Museum of American Folk Art, New York

Collections sélectionnées

Smithsonian American Art Museum, Luce Foundation Center, Washington, D.C.
American Folk Art Museum, New York
New Orleans Museum of Art, Nouvelle-Orléans
Laguna Art Museum, Laguna Beach
Milwaukee Art Museum, Milwaukee
Newport Harbor Art Museum, Newport Beach
Oakland Museum of California, Oakland

Bibliographie sélective

Goldner, Liz, "Jon Serl," Contemporary-Art-Dialogue.com, ressource en ligne, 2013.

Stone, Lisa, ed., Accidental Genius: Art From the Anthony Petullo Collection, Milwaukee Art Museum, Milwaukee, 2012.

Borum, Jenifer P., "Jon Serl," Artforum International, Vol. 32, No. 2, 1996.

Messer, Sam, Denis Johnson, et Red Lips, One Man by Himself: Portraits of Jon Serl, Hard Press, West Stockbridge, MA, 1995.

Plus

  • Contactez
  • Outsider Art Fair on Facebook   Outsider Art Fair on Twitter   Outsider Art Fair on Instagram