Outsider Art Fair
En  Fr

Charles Steffen

Américain, XXe siècle.
Né en 1927 à Chicago; mort en 1995 à Chicago.


Originaire de Chicago, l'Américain Charles Steffen est l'auteur d'un oeuvre remarquable mettant en scène des personnages étranges dessinés au graphite et aux crayons de couleur sur de grandes feuilles de papier brun - certaines atteignant près de trois mètres de hauteur - dont se servent les bouchers pour envelopper la viande. Steffen a réalisé des milliers d'œuvres tout en vivant avec sa mère et ses deux frères de 1963 jusqu'à sa mort en 1995. Toutefois, seules les oeuvres réalisées à partir de 1989 nous sont parvenues.

Steffen a réalisé des autoportraits, des portraits de sa mère et d'autres personnes, des natures mortes, des ouvrages religieux et des nus. Ses premiers dessins s'inscrivent dans la veine réaliste, mais un étrange entrelacement de lignes donne une apparence écailleuse et bizarre à ses personnages. Ses dessins ultérieurs rompent de façon spectaculaire avec cette approche en prenant un aspect hautement stylisé qui emprunte des éléments provenant de sources aussi disparates que le symboliste français Odilon Redon et le personnage américain de comic strip « Snuffy Smith ». Ses personnages vont finalement se transformer en des hybrides surréalistes d'hommes et de tournesols.

Dans sa jeunesse, l'artiste travaille pendant plusieurs années comme dessinateur pour une entreprise de design et fréquente brièvement l'Institut de Design de Chicago avant qu'une dépression nerveuse  ne le terrasse. Diagnostiqué schizophrène, il passe treize ans dans un hôpital psychiatrique où il commence à dessiner des figures d'hommes. De retour dans la maison familiale, il continue à dessiner parfois jusqu'à trois dessins par jour. La quasi-totalité de ses œuvres comprend également des textes décrivant sa vie et ses pensées quotidiennes.

Biographie offerte par Andrew Edlin Gallery


Expositions individuelles sélectionnées

2013, Charles Steffen, Galerie Christian Berst, Paris

2012, Charles Steffen, Collection de l'Art Brut, Lausanne

2010, Charles Steffen: Drawing Nudes Is Like Saying a Prayer, Amen, Andrew Edlin Gallery, New York

2008, Charles Steffen: Nudes/Portraits/Flowers, Russell Bowman Art Advisory, Chicago

Expositions collectives sélectionnées

2009, In Through the Out Door, Andrew Edlin Gallery, New York

2009, In the No, Andrew Edlin Gallery, New York

2009, Art Brussels, Andrew Edlin Gallery, Bruxelles

2009, Salon du Dessin Contemporain, Andrew Edlin Gallery, Paris

Collections sélectionnées

High Museum of Art, Atlanta

Bibliographie sélective

Bonesteel, Michael, "Alligator People, One-Eyed Nudes and the Creation of Cartoon Brut," Raw Vision, Printemps 2008.

Glueck, Grace, "Art in Review," New York Times, 26 Janvier 2007.

Johnson, Ken, "Art in Review," New York Times, 29 Janvier 2010.

McKinnon, John, "Charles Steffen," TimeOut Chicago, 2006.

"Review: Charles Steffen," New Yorker, 15 Février 2010.

Stillman, Nick, "Charles Steffen," Art Forum, Été 2007.

  • Contacter
  • Outsider Art Fair on Facebook   Outsider Art Fair on Twitter   Outsider Art Fair on Instagram