Outsider Art Fair
En  Fr

Sister Gertrude Morgan

Américaine, XXe siècle.
Née en 1900 à Lafayette, Alabama; morte en 1980 à la Nouvelle-Orléans, Louisiane


Soeur Gertrude Morgan est une prédicatrice, artiste et musicienne de la Nouvelle-Orléans, ville qu'elle avait surnommée le "quartier général du péché."

Gertrude Morgan s'installe en 1939 à la Nouvelle-Orléans où elle met en place un orphelinat avec l'aide de deux autres religieuses, Mère Margaret Parker et sœur Cora Williams, toutes deux membres du Mouvement de la sainteté et de la sanctification, connu pour sa musique gospel rythmée et ses rituels très expressifs au sein de la communauté afro-américaine.

Au milieu des années 1950, elle commence à peindre des scènes qui lui sont «guidées par Dieu » et servent de supports visuels à la prédication et au chant. Morgan peint sur ​​des portes, des plateaux repas, des boîtes de détergent, du papier, des stores et des rouleaux de papier toilette en utilisant les matériaux les plus simples: la peinture acrylique, le crayon-mine, le stylo et des crayons de couleur. Les peintures aux couleurs vives de soeur Morgan représentent généralement des scènes de la Bible accompagnées par les propres explications manuscrites de l'artiste. Des visions de la Nouvelle Jérusalem, des scènes de l'Apocalypse, et un Jésus-Christ pilotant un avion, comptent parmi ses oeuvres les plus connues.

En 1957, Soeur Morgan se proclame l'«Epouse du Christ » et ne revêt plus que du blanc, un habit qui apparaît souvent dans ses oeuvres. Cette année-là, elle quitte l'orphelinat pour s'installer dans une maison toute blanche de la Nouvelle-Orléans, où elle inaugure la « Mission de l'Évangile éternel ». Elle y organise pendant deux décennies des services religieux et des réunions de prières où la musique tient une place importante. Elle se sert également de sa petite maison blanche comme atelier.

En 1974, Morgan annonce que, sur ordre du Seigneur, elle doit mettre fin à ses activités artistiques pour se concentrer sur sa mission de prédication. A l'exception de quelques rares oeuvres, elle respecte ce voeu jusqu'à sa mort survenue six ans plus tard.

- Phillip March Jones


Expositions sélectionnées

2013, Ashe to Amen: African Americans and Biblical Imagery, Reginald F. Lewis Museum of Maryland African American History and Culture, Baltimore

2010, The Museum of Everything, Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli, Turin

2004, Tools of Her Ministry: The Art of Sister Gertrude Morgan, American Folk Art Museum, New York; traveling to: New Orleans Museum of Art, New Orleans

1989, Black History, Black Vision: The Visionary Image in Texas, Archer M. Huntington Art Gallery, University of Texas, Austin

1980, Black Folk Art in America, 1930 – 1980, Corcoran Gallery of Art, Washington D.C.

Collections sélectionnées

American Folk Art Museum, New York
High Museum of Art, Atlanta
New Orleans Museum of Art, Nouvelle-Orléans
Odgen Museum of Southern Art, Nouvelle-Orléans
Philadelphia Museum of Art, Philadelphie
Museum of Everything, Londres

Bibliographie sélective

Russell, Charles, Groundwaters: A Century of Art by Outsider and Self-Taught Artists, Prestel, New York, 2011.

The Museum of Everything, 
catalogue d'exposition, Electa & Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli, Milan/Turin, 2010.

Fagaly, William A., Tools of Her Ministry: The Art of Sister Gertrude Morgan, catalogue d'exposition, Rizzoli, New York, 2004.

Kogan, Lee. “Gertrude Morgan,” Souls Grown Deep: African American Vernacular Art of the South, Vol. 1, ed. William et Paul Arnett, Tinwood Books, New York, 2000.

Hartigan, Linda Roscoe, Made With Passion: The Hemphill Folk Art Collection in the National Museum of American Art, Smithsonian, Washington, D.C., 1990.

Livingston, Jane et John Beardsley, Black Folk Art in America, 1930 – 1980, University Press of Mississippi, Jackson, 1982.

  • Contactez
  • Outsider Art Fair on Facebook   Outsider Art Fair on Twitter   Outsider Art Fair on Instagram