Outsider Art Fair
En  Fr

Hans Krüsi

Suisse, XXe siècle.
Né en 1920 à Zürich, Suisse; décédé en 1995 à St. Gallen, Suisse.


Enfant illégitime, Hans Krüsi est élevé en Suisse alémanique dans une famille d'accueil puis dans un orphelinat. Il met fin à sa scolarité après l'école primaire et, pendant plusieurs années, mène une vie itinérante. Après la Seconde guerre mondiale, il fait la navette entre Saint-Gall et Zurich, où il tient un kiosque de fleurs. Ce n'est que dans les années 1970 qu'il commence à dessiner et à peindre sur du papier ou des cartons de la taille d'une carte postale destinés à être vendus avec ses fleurs. Il dessine aussi au crayon feutre des lignes simples et épurées sur des serviettes de papier qu'il trouve dans les cafés.

«J'aime surtout peindre des vaches», disait-il. Dans un abris/atelier, niché dans un immeuble presque vide, il vit avec des chats et des pigeons qu'il laisse voler librement et se reproduire sur des caisses empilées ou au creux de lampes suspendues au plafond.

En 1980, un marchand de Saint-Gall « découvre» le travail de Krüsi. C'est le début d'une certaine notoriété pour l'artiste alors que les médias suisses s'emparent de l'histoire de ce petit vendeur de fleurs devenu une icône culturelle. Krüsi ne boude pas son plaisir et distribue fièrement des cartes de visite sur lesquelles il est écrit: « peintre d'images ». Krüsi aime jouer à l'artiste autant qu'il raffole de l'expérimentation créative. Il fait des centaines d'enregistrements sonores de la « musique du quotidien » telle les cloches d'église, les clochettes pendant au cou des vaches et le chant des oiseaux. Il se sert du photocopieur pour créer des variations de ses dessins, intègre des photocopies peintes de ses oeuvres dans des créations mixtes et prend des milliers de photos Polaroïd. Ces clichés montrant son logis rempli d'oeuvres d'art, ses animaux, ses expositions et l'artiste lui-même, la tête couverte d'un chapeau piqué de fleurs, permettent de suivre le processus fascinant d'auto-création d'un autodidacte. Son esprit créatif débordant de fantaisie, d'exubérance et de passion débridée, imprègne fortement son travail, qu'il s'agisse de simples dessins de chats ou de fleurs ou d'oeuvres plus complexes et personnelles. Utilisant de façon inventive matériaux recyclés et couleurs psychédéliques, Krüsi amalgament la peinture et le collage dans ses oeuvres par ailleurs marquées par des gestes impulsifs et des motifs récurrents.

Autant l'homme que l'artiste incarnait l'indépendance et l'originalité qui constituent des valeurs essentielles de l'Art Brut. Il est cependant évident que sa pratique artistique comportait une grande part de sophistication et de conscience de soi propres à l'art contemporain. La volonté infatigable de Krüsi d'immortaliser son monde rappelle l'obsession de la star du Pop Art Andy Warhol pour la photographie et les enregistrements sonores, y compris des conversations téléphoniques on ne peut plus banales avec ses amis.

- Phillip March Jones


Expositions sélectionnées

2012, Hans Krüsi, Appenzellerhaus, Zürich

2012, Armory Show, Andrew Edlin Gallery, New York

2012, Hans Krüsi, Andrew Edlin Gallery, New York

2010, The Museum of Everything, Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli, Turin

2009, In Through the Out Door, Andrew Edlin Gallery, New York; Museum of Everything, Londres

2005, Hans Krüsi, Kunstmuseum des Kanton ThurgauWarth (Suisse)

2005, Outsider Art Fair, Andrew Edlin Gallery, New York

1990, Hans Krüsi, Collection de l'Art Brut, Lausanne

1985, Art Basel, Galerie Susi Brunner, Bâle

Collections sélectionnées

Collection de l'Art Brut, Lausanne
Kunstmuseum des Kantons Thurgau, Warth
Museum im Lagherhaus, St. Gallen
Outsider Archive, Musgrave Kinley Collection, Londres
Musée d'Art Brut, Neuilly-sur-Marne, Paris
Kunstmuseum, St. Gallen

Bibliographie sélective

The Museum of Everything, catalogue d'exposition, Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli & Electa, Turin/Milan, 2010.

Goméz, Edward M., "A Nothing Who Became Something: An Artist," New York Times, 1 décembre 2002.

Obrist, Marco, "Hans Krüsi," Biografisches Lexikon der Schweizer Kunst, Hrsg. Schweizerische Institut für Kunstwissenschaft SIK, Zürich, 1998.

Peiry, Lucienne, Art Brut: The Origins of Outsider Art, Flammarion, Paris, 1997.

  • Contacter
  • Outsider Art Fair on Facebook   Outsider Art Fair on Twitter   Outsider Art Fair on Instagram