Outsider Art Fair
En  Fr

Morton Bartlett

Américain, 20ième siècle 
Né en 1909, à Chicago; décédé en 1992, à Boston.


Rédigeant une courte description de lui-même pour le 25ième anniversaire de sa classe de 1932 à Harvard, Morton Bartlett y évoque ses loisirs comme étant l'expression de pulsions qui ne peuvent s'exprimer autre part. Quelles étaient ces pulsions? Nous ne pouvons que spéculer, mais les produits de ce passe-temps continue de trouver un écho chez le spectateur depuis leur découverte chez un antiquaire en 1993.

Morton Bartlett, qui ne s'est jamais marié et vivait seul, s'était bâti une famille de quinze poupées enfants à l'anatomie réelle: trois jeunes garçons et douze filles prépubères ou en développement. Il les photographiait dans diverses positions ou différents décors, dans des vêtements qu'il avait confectionnés ou, dans le cas des filles, nues. La taille des poupées fait environ le tiers ou la moitié d'une personne réelle. Elles sont modelées en argile puis coulées dans du plâtre. N'ayant aucune formation artistique, Bartlett a étudié des manuels d'anatomie pour parfaire ses créations. Il a ensuite appris à coudre, à broder et à tricoter pour vêtir ses poupées avant de les photographier et capturer un moment de leur vie qu'il a imaginé. Les photos bien composées et soigneusement éclairées sont chargées d'émotion, parfois sentimentales, poignantes ou humoristiques, parfois sombres avec une pointe d'érotisme. Ces photographies sont l'expression d'un désir terriblement dénudé qui peut être déstabilisant pour le spectateur qui contemple sans y avoir été invité ce qui semble être un royaume solitaire du désir et de la projection.

Bartlett s'est plongé dans ce royaume seulement vers le milieu de sa vie, de l'âge de 27 à 54 ans. Orphelin adopté à l'âge de 8 ans, il reçoit une bonne éducation par sa nouvelle famille, étudiant à la Phillips Exeter Academy et à l'Université Harvard pendant deux ans. Pendant la grande dépression et après la Seconde guerre mondiale, Bartlett exerce plusieurs métiers avant de se lancer dans une carrière de graphiste pigiste. Il partage son loisir avec quelques voisins et amis, envisageant même des possibilités commerciales à ses poupées, mais il ne passera jamais aux actes. L'existence des poupées n'a été rendue publique qu'une seule fois, en 1962, grâce à l'article d'un ami de Bartlett publié dans leYankee Magazine. Un an plus tard, Bartlett est contraint de déménager de l'appartement où il a réalisé ses créations. Il emballe soigneusement ses poupées et ses photos et les range pour peut-être ne plus jamais les regarder jusqu'à sa mort, survenue 30 ans plus tard.

- Charles Russell


Expositions sélectionnées

2013, The Alternative Guide to the Universe, Hayward Gallery, Londres

2013, Il Palazzo Enciclopedico, La Biennale di Venezia, Venise

2012, Secret Universe III, Hamburger Banhof, Museum der Gegenwart, Berlin, avec la Collection de l'Art Brut, Lausanne

2010, The Museum of Everything, Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli, Turin

2007, The Sweethearts of Mr. Bartlett, Julie Saul Gallery, New York

2000, Morton Bartlett, Galerie Susanne Zander, Cologne

Collections sélectionnées

Collection de l'Art Brut, Lausanne
Metropolitan Museum of Art, New York
Museum of Modern Art, San Francisco

Bibliographie sélective

Kittelmann, Udo, ed., Morton Bartlett: Secret Universe III, Walther Konig, Köln, 2012.

The Museum of Everything, exhibition catalogue, Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli, Turin/Milan, 2010.

Kogan, Lee, "The Secret Children of Morton Bartlett," Raw Vision, No. 16, Automne 1996.

Harris, Marion, Family Found: The Lifetime Obsession of Self-Taught Artist Morton Bartlett, Marion Harris, 1994.

  • Contacter
  • Outsider Art Fair on Facebook   Outsider Art Fair on Twitter   Outsider Art Fair on Instagram